Utiliser Thinglink en contexte pédagogique

Thinglink est une plateforme web qui permet de rendre interactives des images en leur ajoutant texte, vidéos, et liens vers des pages web. De quoi imaginer tout un tas d’applications pédagogiques pour la classe. Les plus du service ? Il est gratuit en version basique, il est sécurisé (les élèves n’ont accès qu’à ce que l’enseignant souhaite) et il donne la possibilité d’intégrer les images interactives dans  l’ENT académique ! Voyons comment l’utiliser en contexte pédagogique…De quoi imaginer tout un tas d’applications pédagogiques pour la classe.

BONJOUR THINGLINK !  thinglink_0
Qu’est-ce que c’est ? 
Thinglink est une plateforme web qui permet de rendre interactives des images en leur ajoutant du texte, de la vidéo, et des liens vers des pages web.  Les plus du service ?

  • Il est gratuit en version basique enseignant (suivi de 100 élèves maximum) .
  • Il est sécurisé (les élèves n’ont accès qu’à ce que l’enseignant souhaite, il n’y a ni pub ni images inappropriée).
  • Il est multiplateforme (pc, mac, tablettes Apple ou Android).
  • Il donne la possibilité d’intégrer les images interactives dans  l’ENT académique

Il est important de comprendre que l’avantage de cet outil est qu’il peut être autant utilisé par l’enseignant que par l’élève : l’enseignant l’utilisera pour créer du contenu interactif, attrayant et engageant ; l’élève l’utilisera pour enrichir ses productions, pour s’évaluer, pour approfondir son travail. Aussi, tous les exemples d’utilisation que nous donnons par la suite peuvent être mis en oeuvre par l’enseignant ou par les élèves (en fonction des objectifs pédagogiques, de l’équipement et de l’âge des élèves). 

Comment ça marche ?

 

UTILISER THINGLINK EN CLASSE
Comme  support de cours
Les images interactives peuvent être créées par l’enseignant comme support de cours ou pour les travaux de recherche préparatoires à la leçon. Ce sont aussi d’excellents moyens d’approfondir une notion déjà étudiée. Elles peuvent aussi être utilisées par les élèves pour présenter un exposé à la classe ! 

Comme outil d’évaluation ou portfolio d’apprentissage
Pourquoi ne pas demander aux élèves de créer une image interactive comme évaluation finale ? Compléter l’image d’une seigneurie par du texte et de la vidéo, légender une carte de géographie avec du texte et des photographies, ajouter sur l’image d’un engrenage les vidéos filmées en classe lors des expériences réalisées en sciences… 

Comme support de différenciation pédagogique 
L’enseignant peut aussi fournir une image interactive aux élèves afin de favoriser la différenciation pédagogique, en utilisant par exemple plusieurs formes d’intelligences : une image symbolisant la cigale et la fourmi, un enregistrement sonore de la poésie lié à l’image, un point interactif vers la biographie de La Fontaine…

Des idées et des exemples d’utilisation  

  • Réaliser son autoportrait interactif avec ses passions, ses centres d’intérêt (production d’écrits, arts visuels).
  • Légender une photographie d’instruments de musique en y intégrant leur son (éducation musicale).
  • Approfondir et enrichir le vocabulaire des élèves en proposant une image interactive d’un mot (définition, différents champs d’utilisation, prononciation, représentation non-linguistique).
  • Travailler le vocabulaire d’un domaine dans une langue étrangère (enregistrements des mots dans l’image du corps humain par exemple).
  • Création de cartes de géographie associant carte et photographie de paysages.
  • Création de frises chronologiques interactives (photographie de personnage, vidéos explicatives d’un évènement).
  • Commenter un tableau en histoire des arts.

Comme toujours, vos CPC peuvent vous accompagner pour mettre en oeuvre cet outil dans votre classe !